L’UNCDF dans le monde

GUINÉE

L’UNCDF est actif en Guinée depuis 1982. Il aide le pays à relever les défis du développement en soutenant la décentralisation et les efforts visant à encourager la participation des citoyens à la gestion publique.

Aujourd’hui, l’UNCDF propose des modèles de financement « au dernier kilomètre » permettant de débloquer des fonds publics et privés, en particulier au niveau national, afin de réduire la pauvreté et d’encourager le développement économique local.

De 2008 à 2012, l’UNCDF a mis en œuvre le Programme de développement local en Guinée (PDLG II) qui visait à soutenir la décentralisation et la participation des citoyens afin de lutter contre la pauvreté, en renforçant les capacités locales en matière de planification et d’introduction d’outils financiers de gestion municipale, en établissant un fonds de développement local destiné à financer les actions en faveur de ce dernier, et en soutenant la création de mécanismes de transferts budgétaires et financiers et la planification participative des actions de développement local. La première phase de ce programme PDLG a démarré en 2001.

La troisième phase (PDLG III de 2013 à 2017) a appuyé le Gouvernement et les collectivités locales à rendre plus fonctionnelles les entités de la décentralisation, à assurer un développement économique local durable et équitable et à favoriser l’accélération de la réalisation des OMD-ODD au niveau régional et local. Le projet d'accès aux services énergétiques décentralisés, rattaché au PDLG III, visait la fourniture d’une gamme étendue de services énergétiques modernes en milieu rural.

En 2014, l’épidémie de fièvre Ebola a sévit en Guinée et dans les pays limitrophes - la Sierra Léone et le Libéria. La fièvre hémorragique à virus Ebola a fait de nombreuses victimes. Malgré les mesures d’urgence, la maladie a continué à se répandre dans le pays à un rythme inquiétant. L’inadéquation des approches de sensibilisation aux réalités guinéennes a encouragé les partenaires de terrain du gouvernement que sont notamment les projets de développement communautaire à s'impliquer dans la sensibilisation des populations avec des approches adaptées. Le PDLG à travers le programme d’appui à la gouvernance locale et à la relance socio-économique post Ebola, a participé avec ses expertises à la lutte contre le virus Ébola en haute Guinée.

En 2016, l’UNCDF, en partenariat avec le PNUD et l’Union Européenne, ont signé un accord pour soutenir les efforts de résilience en Guinée forestière et dans son environnement transfrontalier avec la Sierra Léone et le Libéria (Région dite du "Bec du Perroquet") à travers les instances de gouvernance locales. Le projet vise à l’amélioration de la sécurité dans la zone transfrontalière, à l'apaisement de la région forestière et à la mise en œuvre de plans locaux de sécurité.

En 2017, le Gouvernement de Guinée, l’UNCDF, le PNUD et la Chambre des Mines de Guinée lance le programme d’appui à l’amélioration de la gouvernance des redevances minières (AGREM) dans les communes des préfectures de Boké et de Boffa, pour une durée de 5 ans. AGREM a pour objectif de favoriser des pratiques équitables, transparentes et responsables dans la gestion et l’utilisation des ressources au niveau des collectivités locales pour un développement durable et inclusif.

UNCDF contribue à asseoir le processus de décentralisation et est reconnu comme un partenaire technique incontournable dans l’appui aux Collectivités Locales grâce au développement d’outils adoptés au niveau national et repris par d’autres partenaires.

Programmes actifs en Guinée

PDLG III

Soutenir la décentralisation et la participation des citoyens pour lutter contre la pauvreté.

AGREM

Appui à l’amélioration de la gouvernance des redevances minières

INTEGRA

Programme d'appui à l'intégration socio-économique des jeunes

Reportages sur le terrain

Notre Équipe

Conakry, Guinée

Carlos Barry

Chargé de programme