News

UNCDF et la lutte contre l’insécurité alimentaire
  • January 09, 2013

Au Mali, le projet Collectivités Territoriales et Développement Local (CTDL) a été officiellement clôturé le 19 décembre 2012. Les acteurs nationaux qui participaient à cette réunion de clôture ont été unanimes : « Ce projet est reconnu comme un réel succès pour le Mali, un grand Bravo » ont été les termes de la directrice de la coopération, Mme Traoré Konaté. Les mots des représentants du Ministère de l'Administration Territoriale, de la Décentralisation et de l'Aménagement du Territoire, le MATDAT ont également été très positifs : « il faut étendre l’expérience à toutes les collectivités locales Maliennes, nous avons une très haute appréciation de cette expérience », ont indiqué M. Maïga, le Directeur National Adjoint des Collectivités Territoriales et M. Konta, le Chef de Division Finances et Développement à la Direction Nationale des Collectivités Territoriales.

Ce projet vient en appui des collectivités locales des régions de Mopti et de Ségou pour les aider à assumer leur rôle dans la lutte contre l’insécurité alimentaire a été mis en œuvre par UNCDF, en partenariat avec le PNUD, le FBSA, le Grand Duché du Luxembourg et l’Union Européenne depuis 6 ans. Il a permis d’atteindre les résultats suivants :

Augmenter la production agricole : 16.000 ménages ont bénéficié de notre appui. Grâce à des investissements importants, la production a augmenté et s’est diversifiée. Par exemple, 60 hectares de cultures maraichères ont produit environ 1200 tonnes d’échalotes, 111 investissements sous forme d’aménagement hydro-agricoles (soit 1500 hectares) ont été réalisés. Ces investissements ont permis la restauration de la biodiversité, l’amélioration de la nutrition, et la génération de nouveaux revenus pour les populations. Les filières agricoles promues ont été le riz, le mil-sorgho, la filière échalote, la filière laitage viande et la filière poisson.

Favoriser les femmes : Ces résultats ont beaucoup bénéficiés aux femmes (33% des investissements réalisés sont allés vers elles), puisque les équipements ont permis d’alléger les tâches ménagères et de générer de nouveaux revenus : Décortiqueuses, moulins, plateformes multifonctionnelles ont été autant de réalisations qu’elles peuvent aujourd’hui mettre à leur profit dans leur vie quotidienne.

Désenclaver : Sur le plan de la sécurité alimentaire, l’aménagement de digues et d’ouvrages de franchissement a permis de désenclaver l’approvisionnement de plusieurs villages et de leur permettre ainsi aussi bien d’écouler leur production, d’avoir accès aux marchés mais aussi de pouvoir se soigner, envoyer les enfants à l’école.

Développer des actions locales de long terme : A plus long terme, ce projet a permis l’engagement des collectivités à prendre en charge la sécurité alimentaire dans leurs plans de développement. Il les a aussi aidés à mieux travailler ensemble : 8 investissements ont été cofinancés par des collectivités d’échelon différent. <o:p></o:p>

Il a également permis l’accès aux services de base, avec la construction de 3 centres de santé communautaire, de 3 adductions d’eau et de 3 écoles.

Les actions menées par UNCDF : Un maillon essentiel pour pallier aux effets de la crise malienne. La plupart de ces investissements ont été réalisés dans la zone de Mopti. Avec la situation difficile que le Mali connaît aujourd’hui, cette zone est d’une importance cruciale. De nombreuses populations, en partance des zones du Nord viennent s’établir dans la région de Mopti et il y a fort à parier que ces écoles, ces centres de santé et l’augmentation de la production agricole dans la zone sont d’une importance stratégique.

Et maintenant? Christel Alvergne, Team Leader de l’unité développement local pour l’Afrique a indiqué que l’engagement de l’UNCDF au Mali continue. Le CT-DL n’est qu’une pièce de l’appui de l’UNCDF dans le pays. D’autre projets sont en cours : dans la région de Ségou, ainsi que dans la région de Nioro et Nara. Par ailleurs, l’appui aux collectivités de la région de Mopti sera maintenu afin que les engagements pris continuent de produire leurs effets.