News

Le Représentant Résident Visite Le Projet «Appui Aux Communes Rurales et aux Initiatives Communautaires» (ACRIC) à Dédougou

Après la cérémonie de lancement du projet « Augmentation de revenus et promotion de l’emploi décent en faveur des femmes et des jeunes» (PARPED), M. Pascal Karorero, Représentant Résident du PNUD a visité le projet d’Appui aux Communes Rurales et aux Initiatives Communautaires (ACRIC); il était accompagné de Armande Sawadogo en mission à Dédougou pour le compte du projet PARPED. Le Coordonnateur du projet, appuyé des experts en Suivi Evaluation et en Développement Economique Local a accueilli le Représentant Résident et lui a fait une présentation des objectifs du projet, des réalisations sur le terrain, des difficultés rencontrées et des perspectives.

A titre de rappel, le projet ACRIC, financé en grande partie par le PNUD et l’UNCDF, est un projet qui se propose d’appuyer les communes de la région de la Boucle du Mouhoun dans les domaines comme la maîtrise d’ouvrage communale, la promotion du développement économique local, la communication participative et l’appui à la planification. Dix-sept (17) communes (des Balé et du Mouhoun) bénéficient des contributions du projet sur un total de 47 communes de la région. Le projet a démarré en juillet 2009, a migré dans l’UNDAF 2011/2015 et s’exécute sur quatre ans avec un budget estimatif de 1 971 700 000 F CFA dont 1 923 785 000 sont déjà mobilisés. ACRIC est maintenant logé dans les locaux flambant neufs du Conseil Régional de la Boucle du Mouhoun. Il ressort clairement que le projet ACRIC est très sollicité par les communes rurales en particulier, mais les besoins demeurent énormes face à des ressources insuffisantes. ACRIC appuie les communes pour la réalisation d’infrastructures marchandes, des salles de classes des CEG, des dispensaires et maternités, des parcs de vaccination et ces contributions sont très appréciées des populations. Une enquête de satisfaction menée en 2012 l’a prouvé. <o:p></o:p>

Le Représentant Résident a pris bonne note des résultats déjà atteints par le projet et a été informé des défis à relever. Il a exhorté le projet à monter des actions de synergie avec le COGEL (Consolidation de la Gouvernance environnementale) qui grâce à un appui de la coopération autrichienne, pourra désormais intervenir dans la Boucle du Mouhoun en plus du Centre Nord et de l’Est. La Représentant Résident, accompagné de Armande Sawadogo et de l’équipe de ACRIC, a pu visiter les boutiques du marché de Dédougou, dont 24 ont été construites par ACRIC et aménagées par les bénéficiaires eux-mêmes. La visite a pris fin avec celle des 48 boutiques du marché de Tchériba et des salles de classes du CEG de la même localité. La construction des infrastructures se fait grâce à un effort conjoint du projet et des communes rurales concernées.

Bon vent à ACRIC !

Source: Armande Sawadogo dans le Bulletin Mensuel du PNUD Burkina Faso (ci-joint)