Raport annuel 2017

TRANSFORMER LES MARCHÉS

pour mettre la finance au service de l'inclusion

Avant-Propos

Pour réaliser les objectifs de développement durable (ODD), nous devons recentrer nos actions sur les pays qui en ont le plus besoin et sur les domaines d’investissement essentiels afin que personne ne soit laissé-pour-compte. Dans leur volonté d’améliorer l’inclusion, les pays les moins avancés (PMA) font face à d’importants déficits de financement. Nombre d’entre eux s’appuient sur l’aide publique au développement pour compléter les maigres ressources publiques nationales. Aussi essentielles soient-elles, elles ne suffisent pas à combler les lacunes en matière de financement nécessaire pour réaliser les ODD.

Ce constat confirme l’importance d’utiliser le financement du développement pour accélérer la croissance économique, renforcer les capacités locales et mobiliser des ressources publiques et privées supplémentaires en faveur du développement durable. Pour cette raison, l’UNCDF œuvre à (i) élaborer des approches de financement innovantes dans des secteurs où peu d’autres acteurs sont présents ; (ii) créer des effets d’émulation qui, reproduits à plus grande échelle, contribuent à transformer les marchés et à développer des marchés financiers inclusifs, ainsi que des systèmes locaux de financement du développement ; et (iii) recueillir des fonds auprès des acteurs nationaux et internationaux pour réaliser des investissements ayant un effet catalyseur sur les économies locales.

Ce travail est mené dans un cadre général qui ouvre des perspectives prometteuses pour mettre la finance au service des populations les plus démunies. De nombreux acteurs du secteur privé jouent un rôle de plus en plus actif dans le développement, et un nombre croissant se concentrent sur un double ou triple objectif de résultat ou recherchent d’autres moyens de soutenir les ODD. De nouveaux outils et modèles de financement sont en cours d’élaboration ou sont prêts à être adaptés aux contextes des PMA. L’expansion des technologies numériques et mobiles ainsi que des entreprises de technologie financière améliore la couverture des services et des financements dans les PMA, réduit les coûts et accroît l’autonomisation des femmes et des filles. Le rôle essentiel des gouvernements locaux face aux défis mondiaux que sont le changement climatique, l’urbanisation et les migrations, est de plus en plus reconnu.

Élargir les frontières du financement nécessite un appétit pour le risque « équilibré ». La mise en œuvre fructueuse des programmes nécessite parfois plusieurs tentatives. La recherche du juste équilibre entre instruments d’investissement nationaux, internationaux, publics et privés peut demander du temps pour mettre la finance locale au service de l’inclusion. Pourtant, prendre le risque de se concentrer sur les domaines dans lesquels les ménages sont délaissés et marginalisés et où peu d’autres acteurs voient un marché viable et des opportunités commerciales est capital pour mettre en avant les résultats qui peuvent découler d’une allocation ciblée des ressources dans le but de réduire les inégalités entre les pays et à l’échelle nationale.

C’est pour cette raison que l’UNCDF travaille avec un éventail de partenaires publics et privés pour concevoir et mettre en œuvre de nouvelles démarches de financement, des technologies numériques et énergétiques propres et des solutions financières innovantes au service des hommes et des femmes les plus démunis, des petites et moyennes entreprises (PME) et des collectivités locales qui courent autrement le risque d’être davantage marginalisés. Plusieurs exemples de ce travail figurent dans le présent rapport que vous trouverez, je l’espère, enrichissant. J’espère également que ce rapport vous incitera à nous contacter pour nous faire part de vos expériences et idées. Nous cherchons activement à dialoguer avec nos partenaires pour nous inspirer de leurs réussites et apprendre de leurs échecs.

Par ailleurs, il est essentiel de garantir des financements adaptés à la réalisation des ODD, car le financement du développement doit s’aligner sur les exigences de chaque nouvelle ère. Nous devons saisir cette opportunité pour élaborer une nouvelle génération de solutions au service de l’inclusion et des familles les plus démunies « au dernier kilomètre ». Je remercie l’ensemble de nos partenaires financiers et de mise en œuvre pour leur soutien dans la réalisation de ces objectifs et je me réjouis de collaborer avec chacun d’entre vous pour orienter nos ressources vers les secteurs qui en ont le plus besoin.

Judith Karl
Secrétaire exécutive

Il est essentiel de garantir des financements adaptés à la réalisation des ODD, car le financement du développement doit s’aligner sur les exigences de chaque nouvelle ère


Judith Karl
Secrétaire exécutive
UN Capital Development Fund

Obtenir la bonne combinaison d'instruments de capitaux internationaux et nationaux, publics et privés pour faire en sorte que la finance fonctionne pour l'inclusion au niveau local

Pour élargir les frontières de la finance, il faut une saine propension au risque.

Judith Karl
Secrétaire exécutive, UNCDF

L'UNCDF en chiffres (2017)

+18M

clients utilisant paiements numériques via les FSP soutenus par l'UNCDF

+6B

Augmentation nette des
dépôts par le biais du
soutien de l'UNCDF

4,673

Projets d'infrastructure
locaux terminés

833

Gouvernements locaux soutenus dans 23 pays

+4M

Clients financiers touchés par les produits soutenus par l'UNCDF

53% étaient des femmes

161

Nouveaux produits financiers
mis à l'essai avec un effet de levier

$445M en épargne-client

76%

Changement dans l'espace
fiscal local

79%

de gouvernements locaux ciblés
ont fait de la résilience partie intégrale de leurs plans dans

13 pays

Restez en contact