Actualités

YouthStart crée des opportunités économiques pour les jeunes

  • 05 juin 2014

  • New York, USA

Venant tout juste de terminer ses études, Patrick ne cache pas sa fierté. Lorsque ce jeune homme a été contacté pour la première fois par FINCA Uganda il y a deux ans, il venait d'avoir 16 ans et ne pensait pas pouvoir se rendre dans une banque pour y ouvrir un compte. Ses tentatives pour mettre de côté se résumaient à garder son argent à la maison. Or, il était constamment tenté de le dépenser pour des futilités.

Lorsqu'il a ouvert un compte d'épargne, Patrick ne savait pas très bien ce qu'il ferait avec cet argent. Puis progressivement, alors qu'il suivait le module d'éducation financière proposé par FINCA, il a appris comment l’utiliser et a élaboré un projet. Pour la première fois, il est parvenu à mettre de l’argent de côté en vue d'atteindre un objectif concret : épargner pendant 12 mois pour faire l'acquisition d'un porcelet. Comme le montre la photo ci-dessus, en tout juste un an, le porcelet, qui valait au départ 50 000 shillings ougandais (20 dollars US), est devenu un bel animal d’une valeur de125 000 shillings ougandais (50 dollars US).

L'histoire de Patrick est l’un des nombreux récits que rapportent nos partenaires à propos de jeunes qui ont réussi à épargner et à mettre sur pied une première entreprise ou activité de petite taille. Ces témoignages prouvent que les services financiers destinés aux jeunes contribuent à encourager la constitution de ressources et la création de moyens de subsistance durables, notamment lorsqu'ils s'accompagnent d'un apprentissage et de formations en entrepreneuriat et en gestion financière.

A travers ces récits, l'expansion de notre programme devient encore plus significative pour notre équipe et nos 10 partenaires. Depuis la mise en œuvre du programme YouthStart, nos partenaires n'ont eu de cesse de dépasser leurs objectifs. Les résultats atteints en mars 2014 étaient les suivants :

  • Accès aux services financiers pour 360 391 jeunes, dont 42 % de femmes et 31 % de moins de 18 ans ;
  • Collecte de 10,8 millions de dollars d'épargne jeunesse ;
  • Octroi de prêts en faveur de 47 206 jeunes, pour un portefeuille total brut de prêts supérieur à 5 millions de dollars ;
  • Services non financiers (éducation financière, développement de l'entrepreneuriat et/ou santé reproductive) proposées à 388 046 jeunes.

Ces chiffres soulignent l'importance de l'inclusion financière des jeunes ainsi que la viabilité de ce segment de clientèle pour les prestataires de services financiers (PSF). La prestation de services destinés aux jeunes les prépare à définir et à atteindre des objectifs qui les rendent économiquement autonomes et leur procure des bases solides en matière d’éducation financière. L'histoire de Patrick montre surtout dans quelle mesure l'inclusion financière suscite l'espoir et crée de nouvelles opportunités économiques pour une jeune génération ambitieuse et entreprenante.