L’UNCDF dans le monde

MALI

L’UNCDF est actif au Mali depuis 1982. Ces trente dernières années, l’UNCDF a œuvré à améliorer les capacités de planification et la gestion du développement local au Mali, en particulier dans les municipalités très vulnérables à l’insécurité alimentaire du Nord au Sud en passant par le Centre.

Les Pays les Moins Avancés ont des mécanismes de financement peu adaptés à leurs besoins. Afin qu’ils puissent réellement accomplir une transformation structurelle, les financements de long terme, de prise de participation à risque, de financements adaptés aux besoins des PME et des PPPs de taille intermédiaire sont indispensables. Qu’il s’agisse d’accompagner des collectivités locales à fournir des services de base, des populations et des PMEs à financer leurs projets économiques, de fournir des mécanismes de prêts, de garantie ou de créer des fonds répondant aux besoins des économies en transformation, UNCDF propose son expertise et ses outils aux gouvernements, aux institutions financières et à leurs partenaires. Son mandat unique dans le système des Nations Unies lui permet de mettre à la disposition de ses partenaires des systèmes de subvention (simples, basées sur la performance et subventions remboursables), des prêts et des garanties en prenant des risques que des partenaires plus traditionnels ne peuvent pas prendre.

Au Mali, la décentralisation a été engagée dès la fin des années 1990. Afin que ce processus politique puisse se concrétiser pour les populations, UNCDF a accompagné la création de l’ANICT (Agence Nationale d’Investissements dans les Collectivités locales) en mettant à disposition des financements permettant de tester des mécanismes de transfert durables. L’accompagnement de UNCDF a également porté sur la réalisation de diagnostics Institutionnels, Financiers et Economiques à travers les SAFIC (Systèmes d’Analyse Financière et Institutionnelles des collectivités Locales). Ce système a permis une connaissance fine de la situation des municipalités, des Cercles et des Régions. Il a été institutionnalisé par le gouvernement malien et permis la création de mécanismes d’allocation et d’appui aux collectivités locales adaptés aux réalités du terrain. Le dernier programme en date a été le CT-DL (Collectivités Locales- Développement Local).

Cette expérience a permis par la suite de développer d’autres programmes d’appuyant sur la promotion de l’échelle locale et de dispositifs durables de financement.

Ainsi, l’UNCDF met en œuvre son programme pour le Financement de la sécurité alimentaire (F4F) en investissant dans l’infrastructure structurant afin d’améliorer la sécurité alimentaire et en aidant le gouvernement à mettre ce thème au cœur de la planification et de la budgétisation locales. Cette approche territoriale de la sécurité alimentaire a été adoptée par le gouvernement en axe prioritaire de la politique nationale de sécurité alimentaire et son dispositif lié (DNSA) à travers un programme national PRESA financé par la Suisse et mis en œuvre par le CSA (commissariat à la sécurité alimentaire).

En outre, l’UNCDF met en œuvre depuis 2015 son Mécanisme de financement de l’adaptation au changement climatique au niveau local (LoCAL), conçu pour aider le gouvernement malien à acheminer les financements mondiaux pour l’adaptation au climat jusqu’à l’échelon local et à faire face à l’augmentation des coûts du renforcement de la résilience face au changement climatique et aux catastrophes naturelles. LoCAL associe des subventions pour la résilience climatique basées sur la performance (SRCBP) – qui garantissent la programmation et la vérification des dépenses pour l’adaptation au niveau local, tout en offrant de fortes incitations à l’amélioration des performances pour une résilience accrue – à un appui technique et un renforcement des capacités.

En 2019, un projet conjoint avec l'Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) et l'UNCDF a été mis en place pour appuyer la gestion des risques liés à la dégradation environnementale à travers des mesures d’adaptation dans les zones à risque de conflits intercommunautaires, à travers le déploiement du système SRCBP de LoCAL. Cette initiative de 18 mois est financée par le Fonds de Consolidation de la Paix de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA). Ce focus sur les questions climat-sécurité-paix démontre la flexibilité et l'adaptabilité de LoCAL et sa dimension multidisciplinaire et intersectorielle.

L'UNCDF implémente également le programme de Développement local inclusif et équitable (IELD) dont l’objectif est d’identifier, de structurer et de permettre le financement des projets participant à l’autonomisation économique des femmes et ayant assez d’ampleur pour avoir un effet transformateur sur le développement local. UNCDF s’emploie à renforcer les capacités et promouvoir les services technique et financier soutenant l’autonomisation économique des femmes auprès des secteurs public, privé et financier locaux, ainsi que des femmes et groupes de femmes de la Région de Mopti et de mettre en contact les femmes entrepreneurs de Mopti avec celles de Bamako. Ainsi des subventions ont été octroyées aux PME, ONG et une ligne de financement auprès d’une banque nationale pour soutenir le financement et l’accès des femmes aux dits fonds afin d’assurer leur autonomisation et contribuer au développement économique local, et surtout de faciliter pour les femmes et leurs groupements à Mopti l’accès aux marchés de Bamako.

Programmes actifs au Mali

IELD

Contribuer à l’accès au financement par le secteur privé en appuyant l’autonomisation économique des femmes.

En Savoir Plus

LoCAL

Aider les gouvernements et la communauté internationale à acheminer le financement au changement climatique vers les régions et les populations les plus isolées et les plus vulnérables du monde

En Savoir Plus

Reportages sur le terrain

Notre Équipe

Bamako, Mali

Safiatou Diarra
Technical Coordinator

Gouro Sagara
NVNU/Technical Assistant LoCAL