MIF

Municipal Investment Finance

Contact

Jaffer Machano
Municipal Investment Finance Program Manager
jaffer.machano@uncdf.org

Le défi

L’urbanisation est devenue l’un des défis de développement les plus urgents du XXIe siècle.

Elle pourrait être l’un des plus importants moteurs de la croissance économique, mais elle pourrait également aggraver les inégalités et l’exclusion. L’importance de ce défi est explicitement reconnue dans le Programme d’Addis-Abeba sur le financement du développement, dans les objectifs de développement durable, et dans le Nouveau programme pour les villes récemment approuvé à Quito.

Seul environ un dixième des zones urbaines les plus grandes du monde se trouvent dans des pays les moins avancés (PMA), mais trente des trente-cinq villes à la croissance la plus rapide se situent dans ces pays. L’expansion urbaine ne se limite pas aux capitales ; elle a également un impact profond sur les villes secondaires. Près de la moitié de la population urbaine mondiale vit dans des localités comptant moins de 500 000 habitants. Le développement futur des PMA et leur capacité à atteindre les objectifs de développement durable dépendent maintenant en grande partie de la façon dont l’urbanisation est gérée dans les villes de ces pays.

Notre contribution

L’objectif du programme Municipal Investment Financing (MIF) est de renforcer la capacité des collectivités locales à relever des défis d’urbanisation clés en accédant à des sources pérennes de capitaux de financement. Le programme MIF entend tirer parti des ressources des gouvernements pour mobiliser des capitaux d’investissement publics et privés, tout en assurant la transition des finances des collectivités locales d’un financement uniquement subventionnel vers un mélange varié de sources financières, afin de relever les défis locaux. Pour cela, il convient :

  1. D'aider les collectivités locales à élargir leur base imposable ;
  2. De renforcer les capacités en matière de préparation de plans d’investissement à long terme ;
  3. D’exploiter les capitaux nationaux privés qui sinon resteraient inactifs et ne seraient pas redirigés vers des investissements municipaux. Le programme MIF et l’UNCDF soutiendront la capacité technique de la demande en créant un effet d’attraction pour catalyser les investisseurs peu enclins à prendre des risques ;
  4. D’aider une sélection de collectivités locales à obtenir une bonne note de crédit ;
  5. D’acheminer des fonds vers les investissements afin de fournir le capital nécessaire pour soutenir les besoins prioritaires d’investissement d’une population urbaine en pleine croissance ;
  6. De proposer de nouveaux instruments financiers innovants qui diversifient et consolident la base financière des municipalités et susceptibles d’élargir les possibilités d’accès aux capitaux de financement pour les collectivités locales.

Actuellement, l'UNCDF travaille dans 4 pays (Cameroun, Madagascar, Mali, Niger), en partenariat avec le RIAFCO, le FMDV et le PPIAF pour identifier les moyens les plus efficaces de soutenir et diversifier les ressources financières des institutions de financement des collectivités locales (IFCL) afin de soutenir les autorités locales et de renforcer leurs propres ressources financières.

Et après ?

Après un premier lancement au Bangladesh, le programme MIF s’étend maintenant géographiquement en Afrique. Nous mettons également en place des partenariats avec des parties prenantes stratégiques aux niveaux national, régional et mondial afin de partager les expériences et les enseignements tirés et de multiplier nos impacts respectifs à diverses échelles géographiques.

Ce Programme est Actif dans les Pays Suivants

Résultats

LGFI in Africa

Reportages sur le terrain

Notre Équipe

Sénégal - Bangladesh

Jaffer Machano

Municipal Investment Finance Program Manager

Khady Dia Sarr

Senior Municipal Finance Advisor

Jesmul Hassan

Programme Officer